Photo - Sole

Contaminants organoHalogénés histOriques et d’intérêt émergent : Présence et transfert vers la sole commune – Impact de la contamination sur la nourricerie et conséquences sur la population

icone - puce
Photo - Sole

Portage : GIP Seine-Aval

Coordination scientifique : Pierre Labadie (EPOC)

Période : 2017-2020

Financement : GIP Seine-Aval

Labellisation : Programme Seine-Aval 6

logo-gipsa

De nombreuses espèces marines d‘intérêt halieutique réalisent la phase juvénile de leur cycle de vie dans des habitats restreints, en milieux côtiers et estuariens. Ces nourriceries sont ainsi considérées comme des habitats halieutiques essentiels, notamment chez de nombreux pleuronectiformes (ordre des poissons plats auquel appartient la sole commune Solea solea). Les habitats constitutifs des nourriceries ne fournissent pas systématiquement des conditions de vie optimales, notamment en raison de leur état de contamination chimique. Dans ce contexte, CHOPIN étudiera, dans l’estuaire de la Seine, les transferts de contaminants organohalogénés (COH) historiques et d’intérêt émergent depuis le sédiment et via le réseau trophique au cours de la phase juvénile de la vie de la sole. Ce projet visera par ailleurs à mieux comprendre l’impact de la contamination globale de la nourricerie de l’estuaire de Seine sur la capacité de renouvellement du stock de sole de Manche Est, alimenté par cette nourricerie.

Responsables scientifiques des équipes impliquées

null
logo_toxem

Jérôme Couteau

TOXEM
logo-csln

Sylvain Duhamel

Cellule de Suivi du Littoral Normand
logo-epoc

Pierre Labadie

UMR 5805 EPOC OASU, Université Bordeaux 1
logo-agrocampus

Olivier Le Pape

Agrocampus Rennes , LEH
logo-irstea

Jérémy Lobry

IRSTEA,UR Ecosystèmes estuariens et poissons migrateurs amphihalins
logo-Ifremer

Véronique Loizeau

Ifremer - Unité Biogéochimie et Ecotoxicologie