Le 6 octobre 2020, des équipes scientifiques ont immergé dans la Seine (à l’aval de Rouen) des cages contenant des moules, des crustacés et des poissons. Après 1 à 3 semaines d’exposition à l’environnement du fleuve, les organismes seront récupérés pour mesurer en laboratoire différents biomarqueurs. Les résultats renseigneront sur l’état de santé général des organismes et sur d’éventuels impacts sur leur reproduction, leur immunité et l’intégrité de leur ADN. Ces outils de suivi innovant permettent d’évaluer la pression toxique sur les organismes aquatiques, et in fine sur les écosystèmes. Les résultats sont ainsi utiles pour les gestionnaires, afin de les aider à rechercher les meilleurs leviers d’action pour poursuivre la reconquête de la qualité de l’eau et réduire les pollutions.

Cette expérimentation originale, portée par le GIP Seine-Aval et financée par l’Agence de l’Eau Seine-Normandie, s’inscrit dans un projet scientifique plus large : le projet BIOSURVEILLANCE. Ambitieux, il mobilise 6 équipes scientifiques et sera déployé en 2020 puis en 2021, à l’échelle de l’axe Seine et du littoral normand. Il concerne en effet la baie de Seine, la baie des Veys, la Vire, l’Orne et la Seine. Pour cette dernière, l’amont de Paris, l’aval de Paris et l’estuaire sont couverts, ainsi que les principaux affluents. En comparant les résultats de cette expérience sur les différents sites et en harmonisant les interprétations, il sera possible d’aboutir un diagnostic global de la qualité de l’environnement.

 

Cette expérimentation a été relayée par plusieurs médias locaux :

  • France Bleu Normandie : Des poissons mis en cage pour renseigner sur la qualité des eaux de la Seine (lire ici)
  • France Bleu Normandie : Grand angle du 7 octobre (écouter ici)
  • Tendance Ouest : Une nouvelle étude sur le vivant pour mesurer la qualité de l’eau de la Seine (lire ici)
  • Le Courrier Cauchois : Qualité de l’eau : une expérimentation originale sur la Seine (lire ici)
  • 76Actu : Des animaux aquatiques encagés pour évaluer la qualité de la Seine, près de Rouen (lire ici)
  • Le Parisien : En Normandie, le fleuve est sous bio-surveillance (lire ici)
  • France 3 Normandie : Etude au long cours sur la Seine (voir ici)