Synthèse sur les nutriments et la production primaire

La dynamique des nutriments (azote, phosphore, silice) et la production primaire sont à base du fonctionnement écologique de l’estuaire de la Seine, notamment de la structure de son réseau trophique. Cependant, l’estuaire de la Seine présente aujourd’hui des altérations vis-à-vis des fonctions associées aux processus biogéochimiques en lien avec la dynamique de la matière organique,…

Détails

Appel à projets de recherche 2021 – Mission inter-estuaires

L’Office Français de la Biodiversité (OFB) et la Mission inter-estuaire (MIE) viennent de lancer un appel à projets à destination des équipes de recherche pour promouvoir des études adoptant une approche inter-estuaires et pluridisciplinaire. L’appel à projets a pour objectif de soutenir les travaux de recherche appliquée visant à produire et/ou à capitaliser des connaissances sur…

Détails

Le réseau de suivi de la qualité des eaux de la Seine

Depuis 1956, l’estuaire de la Seine fait l’objet d’un suivi pérenne de la qualité des eaux. Il permet d’avoir une vision à long terme de l’évolution de nombreux paramètres physico-chimiques (température, oxygène, turbidité, nutriments,…), chimiques (contaminants métalliques, HAP, PCB,…) et microbiologiques, de Poses à la mer. Il apporte également des éléments indispensables pour prioriser les…

Détails

La Restauration de la continuité écologique sur l’Ile Nancy : Communication et appropriation

Sur la commune d’Andrésy (Yvelines), l’île Nancy a fait l’objet de nombreux aménagements depuis le XIX siècle pour faciliter la navigation et garantir la libre circulation des poissons. Des zones aménagées pour divers usagers se sont également développées au cours du temps. Dans le cadre des travaux de l’Axe 3 « Intérêt des acteurs » du projet…

Détails

Photo - Pont de Normandie (C. Degrémont - GIP Seine-Aval)

Suivi de l’impact de la qualité de l’eau sur le flet

L’estuaire de la Seine est l’exutoire d’un grand nombre de contaminants émis par les activités humaines. Ils sont retrouvés dans les eaux, les sédiments et les organismes aquatiques présents dans ce milieu. Ces derniers sont ainsi soumis à un stress chimique pouvant conduire à des effets à différents niveaux (moléculaire, cellulaire, physiologique, écologique,…). Ces effets…

Détails

Tout s’explique !

Le GIP Seine-Aval publie une nouvelle revue intitulée “Tout s’explique !”. Elle vise à rendre accessibles les résultats scientifiques et à montrer leurs apports pour la gestion de l’estuaire de la Seine. À travers des thèmes variés et d’intérêt majeur pour le territoire, vous pourrez découvrir les dernières avancées de la science sur l’estuaire, avec un…

Détails