Photo - Pont de Normandie (C. Degrémont - GIP Seine-Aval)

Fonctionnement physique de l’estuaire : de nouveaux résultats de modélisation

La modélisation numérique permet de simuler le fonctionnement de systèmes complexes pour en étudier l’évolution spatio-temporelle. En estuaire de Seine, l’outil MARS3D est développé, enrichi et amélioré depuis de nombreuses années pour modéliser son fonctionnement physique. Il permet ainsi de décrire les caractéristiques hydrodynamiques (courant, niveau d’eau), morphologiques (bathymétrie) et sédimentaires (mouvement et nature des…

Détails

Webinaire inter-estuaires, le 15 décembre 2020

S’adressant aux partenaires scientifiques, techniques et institutionnels impliqués dans la gestion et la préservation des milieux estuariens, le webinaire inter-estuaires du 15 décembre 2020 organisé par l’OFB et le GIP Seine-Aval était consacré aux avancées et perspectives de recherche en appui à la gestion, dans le domaine de l’écologie de ces milieux. Les présentations des intervenants…

Détails

Des organismes aquatiques encagés pour suivre la qualité de l’eau

Le 6 octobre 2020, des équipes scientifiques ont immergé dans la Seine (à l’aval de Rouen) des cages contenant des moules, des crustacés et des poissons. Après 1 à 3 semaines d’exposition à l’environnement du fleuve, les organismes seront récupérés pour mesurer en laboratoire différents biomarqueurs. Les résultats renseigneront sur l’état de santé général des…

Détails

Synthèse sur les nutriments et la production primaire

La dynamique des nutriments (azote, phosphore, silice) et la production primaire sont à base du fonctionnement écologique de l’estuaire de la Seine, notamment de la structure de son réseau trophique. Cependant, l’estuaire de la Seine présente aujourd’hui des altérations vis-à-vis des fonctions associées aux processus biogéochimiques en lien avec la dynamique de la matière organique,…

Détails