Photo - Eurytemora affinis

Rôle du zooplancton dans le fonctionnement de l’écosystème estuarien dans la zone de gradient de salinité: sentinelle du bon état écologique et des changements climatiques

icone - puce
Photo - Eurytemora affinis

Portage : GIP Seine-Aval

Coordination scientifique : Sami Souissi (LOG)

Période : 2008 -2010

Financement : GIP Seine-Aval

Labellisation : Programme Seine-Aval 4

logo-gipsa

Centré sur le compartiment zooplanctonique, le projet ZooSeine a permis de progresser dans la connaissance des réponses des espèces étudiées à la variabilité des facteurs environnementaux.  Le projet a mobilisé une approche in situ en 2008-2009, en ciblant deux sites d’échantillonnage (Pont de Normandie et Quillebeuf) mais aussi par la réalisation de 4 radiales en Honfleur et La Bouille. La stratégie d’échantillonnage a permis de constituer une base de données sur les abondances des deux prinicipaux coppépodes Eurytemora et Arcartia aux échelles de la marée, la saison et l’année.

Le projet a permis également de poursuivre l’effort de modélisation individu centré sur l’espèce Eurytemora affinis.

Un volet expérimental a permis de mettre en évidence des stratégies adaptatives du copépode Eurytemora affinis face des scénarios de changement climatique (évolution des températures et de la salinité).

Télécharger le rapport

Référence bibliographique : Souissi S. (coord.), Tackx M ; Forget-Leray J., 2011. Projet ZOOSEINE : Rôle du zooplancton dans le fonctionnement de l’écosystème estuarien dans la zone de gradient de salinité : sentinelle du bon état écologique et des changements climatiques. Projet Seine-Aval 4, 49p.

Organismes impliqués

null
logo-sebio

Joëlle Forget-Leray

UMR I02 SEBIO, Université du Havre
logo-log_lille

Sami Souissi

UMR CNRS 8187 LOG, Université de Lille 1
logo-Ecolab

Michèle Tackx

UMR CNRS 5245 ECOLAB, Université de Toulouse 3