Proposition d’un pilote basé sur l’utilisation de biomarqueurs pour un appui à la surveillance de la qualité des masses d’eau du district Seine-Normandie

icone - puce

Portage : GIP Seine-Aval

Coordination scientifique : Benoit Xuereb & Alain Geffard (SEBIO)

Période : 2019-2022

Financement : Agence de l’Eau Seine-Normandie

  

Labellisation : Zone Atelier Seine

Le projet BIOSURVEILLANCE vise à produire une cartographie des effets sur le vivant de la toxicité liée à la multi-contamination des masses d’eau du district Seine-Normandie. Complémentaire au projet SASHIMI, il va permettre de i) valider l’utilisation des biomarqueurs comme appui à la surveillance, par un déploiement sur la Seine et d’autres estuaires en concertation avec les gestionnaires, ii) construire une démarche visant à être pérennisée et transférable aux gestionnaires.

Les réponses toxiques ciblées se basent sur des mesures d’immunotoxicité, de génotoxicité et de reprotoxicité.

Afin de couvrir plusieurs groupes zoologiques, trois associations d’organismes ont été retenues : trois mollusques : la moule bleue (Mytilus edulis), la moule zébrée (Dreissena polymorpha) et la fausse moule brune (Mytilopsis leucophaeta) ; deux crustacés : la crevette (Palaemon spp) et le gammare (Gammarus fossarum) ; deux poissons : le flet (Platichthys flesus) et l’épinoche (Gasterosteus aculeatus).

La démarche sera déployée sur différents types de masses d’eau : littorales, de transition et continentales.

Responsables scientifiques des équipes impliquées

null
logo-lemar

Michel Auffret

logo-log_lille

Rachid Amara

Laboratoire d’Océanologie et de Géosciences, Université de Lille
logo-sebio

Anne Bado-Nilles

Logo-BOREA

Katherine Costil

logo_toxem

Jérôme Couteau

TOXEM
Logo-GIPSA

Cédric Fisson

GIP Seine-Aval
logo-irstea

Olivier Geffard

IRSTEA
logo-sebio

Alain Geffard

logo-sebio

Benoit Xuereb

UMR INERIS 02 SEBIO - Université du Havre