Modélisation validée de l’hydro-morpho-sédimentologie, base physique d’une modélisation environnementale de l’estuaire de la Seine

icone - puce

Portage : GIP Seine-Aval

Coordination scientifique : Pierre Le Hir (Ifremer)

Période : 2017-2020

Financement : GIP Seine-Aval

Labellisation : Programme Seine-Aval 6

logo-gipsa

Dans le cadre du projet MORPHOSEINE, le  modèle hydromorphosédimentaire développé dans le cadre du programme Seine-Aval (SediMARS 3D – Ifremer)  sera exploité pour l’analyse d’évolution morphodynamique et sédimentaire de l’embouchure de la Seine sur une cinquantaine d’années. La validation repose sur la capacité du modèle à simuler l’évolution observée depuis 1960, avec ou sans “assimilation” des bathymétries intermédiaires. Des simulations rétrospectives et prospectives (de l’ordre de 50 ans) sont proposées pour caractériser des trajectoires plausibles de l’estuaire, soit passées (ce qui se serait passé si tel aménagement n’avait pas été réalisé, ou si le climat avait été différent…), soit à venir, selon des scénarios tendanciels (avec variabilité climatique) ou incluant un changement climatique ou bien tenant compte de stratégies d’adaptation.

Une confrontation des résultats de ce modèle (développé avec le soutien de Seine-Aval) avec le modèle hydromorphosédimentaire mis en œuvre par ARTELIA pour le compte des GPM du Havre et de Rouen est proposée sur des périodes plus courtes (9 ans en  rétrospectif, 10 ans en prospectif).

Une participation du laboratoire M2C/Rouen est prévue pour aider à la définition des scénarios (forçages climatique et hydrologique).

Responsables scientifiques des équipes impliquées

null
Logo-m2C

Benoit Laignel

UMR CNRS 6143 M2C, Université de Rouen
logo-Ifremer

Pierre Le Hir

Ifremer - DYNECO - PHYSED
logo-artelia

Régis Walther

ARTELIA